étud de cas: Trouver des voies alternatives pour que les commodités contraceptives arrivent aux mains des utilisatrices en Ouganda

En Ouganda, le secteur privé fournit la majorité (60%) des services de contraception. La capacité du secteur privé à répondre aux besoins des utilisatrices dépend de la force de la chaîne d’approvisionnement du système public. Jusqu’à récemment, les établissements du secteur privé faisaient face à de fréquentes ruptures de stocks. Les opérations de la chaîne d’approvisionnement favorisaient les besoins du secteur public, et l’accès du secteur privé aux produits de santé reproductive était limité.

Stay Connected

Facebook RSS Feed