DRC Expands Sayana® Press Community-Based Distribution After Successful Pilot Study

Students take part in the Sayana Press pilot study in DRC

On December 14, 2015, the Democratic Republic of the Congo (DRC) Ministry of Health shared positive results from a community-based distribution pilot study of the injectable contraceptive Sayana® Press in Kinshasa province. The enthusiasm generated by the results and dissemination event have spurred further action to expand methods and distribution areas.
 
The Ministry of Health (MoH) authorized a six-month pilot in March 2015 that used medical and nursing students in the community-based distribution of Sayana® Press (and other methods), as an exception to the rule that only physicians and nurses may provide injections. Among the key results, acceptors interviewed on the day of the injection and six months later expressed high levels of satisfaction with the method and the service delivery mechanism. The medical and nursing students reported the value of receiving training in contraceptive delivery and gaining experience in interacting with clients in a community setting.
 
Leading up to the pilot, the Bill and Melinda Gates Foundation, Advance Family Planning local partner Tulane International, and the National Program of Reproductive Health (PNSR) organized several meetings with experts from the Ministry of Health and partner organizations to (1) refine the community-based distribution strategy; (2) build consensus on how to implement the distribution of Sayana® Press at the community level; and (3) advocate for and obtain authorization to use medical and nursing students to distribute family planning methods, including cycle beads, pills, condoms and Sayana® Press.
 
MoH officials and technical and financial partner organizations attending the December dissemination event recommended numerous innovative strategies for increasing access to contraception using some type of task shifting:(1) expand the distribution of Sayana® Press through self-injection to more medical and nursing schools in Kinshasa and other provinces; (2) include Sayana® Press in the range of methods offered by community health workers (relais communautaires); and (3) pilot the distribution of the long-acting contraceptive implant Implanon NXT through medical and nursing students.
 
Local partner organizations have wasted no time in converting these recommendations to action. Since January 2016, Population Services International/Association de Santé Familiale, Management Sciences for Health/Prosani, and Pathfinder/Evidence 2 Action are working with students or community health workers with similar profiles—such as personnel from the Red Cross—to scale up community-based contraceptive distribution. Two additional pilots are underway using medical/nursing students: (1) for the insertion of Implanon NXT and (2) for self-injection of Sayana®Press among interested users. By the end of June 2016, 28 students have been trained to provide Implanon NXT.
 
At the December event, the Director of the MoH Directorate of Specific Groups and Family (10th Direction) encouraged audience members to expand on the list of innovative strategies to further increase contraceptive access. This would be consistent with the National Strategic Plan for Family Planning 2014-2020, which aims to increase the modern contraceptive prevalence from 6.5% to 19% by 2020.



La RDC étend la distribution à base communautaire de Sayana® Press après une étude pilote réussie
 
Le 14 décembre 2015, le Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo (RDC) a fait part des résultats positifs d’une étude pilote sur la distribution à base communautaire du contraceptif injectable Sayana® Press dans la province de Kinshasa. L’enthousiasme généré par ces résultats et l’événement de dissémination a encouragé plus d’actions pour étendre cette méthode et ses zones de distribution.
 
Le Ministère de la Santé à autorisé une expérimentation de six mois en mars 2015 utilisant des étudiants en médecine et sciences infirmières dans la distribution à base communautaire de Sayana® Press (et d’autres méthodes), faisant alors exception à la règle selon laquelle seuls les docteurs et infirmières peuvent administrer des injections. Parmi les résultats clés trouvés, les acceptantes de Sayana® Press interviewées le jour de l’injection et six mois après ont exprimé de hauts niveaux de satisfaction à l’égard de cette méthode et du mécanisme utilisé pour la prestation de ce service. Les étudiants en médecine et sciences informières ont vu une grande valeur dans la formation qu’ils ont reçue sur la distribution de contraceptifs et dans l’expérience acquisie en interagissant avec les clientes en milieu communautaire.
 
En amont du projet pilote, la Fondation Bill & Melinda Gates, le partenaire local d’Advance Family Planning, Tulane International, et le Programme National de Santé de la Reproduction (PNSR) ont organisé plusieurs réunions avec des experts du Ministère de la Santé et d’organisations partenaires pour (1) affiner la stratégie de distribution à base communautaire ; (2) établir un consensus sur la manière de mettre en œuvre la distribution de Sayana® Press au niveau communautaire ; (3) plaider et obtenir l’autorisation d’utiliser des étudiants en médecine et sciences infirmières pour distribuer des méthodes de planification familiale, dont le collier du cycle, la pilule, le préservatif et Sayana® Press.
 
Les représentants du Ministère de la Santé et les partenaires techniques et financiers ont participé à l’événement de dissémination des résultats en décembre, et recommandé de nombreuses stratégies innovantes pour augmenter l’accès à la contraception en utilisant une certaine forme de partage de tâches ; (1) étendre la distribution de Sayana® Press en auto-injection via plus d’écoles de médecine et sciences infirmières à Kinshasa et dans d’autres provinces ; (2) inclure Sayana® Press dans la gamme des méthodes offertes par les relais communautaires ; et (3) piloter la distribution de l’implant à longue durée d’action Implanon NXT via des étudiants en médecine et sciences infirmières.
 
Les organisations partenaires locales n’ont pas perdu de temps pour convertir ces recommandations en actions. Depuis janvier 2016, Population Services International/Association de Santé Familiale, Management Sciences for Health/Prosani, et Pathfinder/Evidence 2 Action travaillent avec des étudiants ou des relais communautaires ayant des profiles similaires—tel que le personnel de la Croix Rouge—pour mettre à l’échelle la distribution à base communautaire de contraceptifs. Deux études pilotes additionnelles utilisant des étudiants en médecine et sciences infirmières sont en cours: (1) pour l’insertion d’Implanon NXT et (2) pour l’auto-injection de Sayana® Press par les utilisatrices intéressées. A la fin du mois de juin 2016, 28 étudiants avaient été formés pour fournir Implanon NXT.
 
Lors de l’événement de décembre, le Directeur de la 10ème Division (focalisée sur les groupes spécifiques et la famille) du Ministère de la Santé a encouragé les membres du public à étendre la liste des stratégies innovantes pour continuer d’augmenter l’accès à la contraception. Ceci serait en accord avec le Plan Stratégique National pour la Planification Familiale 2014-2020, qui vise à augmenter le taux de prévalence contraceptive du pays de 6,5% à 19% d’ici 2020.

Source: 
Photo courtesy of Tulane University

Stay Connected

Facebook RSS Feed